La société de capital-investissement marocaine le Fonds de dépôt et de gestion (CDG) Invest a acquis la propriété exclusive de la chaîne de radiodiffusion publique Medi1 TV, après un rachat de 105 millions de dirhams (11,9 millions de dollars).

La société prévoit de conserver la propriété de Medi1 TV jusqu’à ce que l’entité gouvernementale SNRT puisse se conformer aux réglementations légales officielles. A cette occasion, CDG transférera la propriété de la chaîne à la SNRT.

Selon les informations locales, le rachat fait partie d’une restructuration plus large du système de radiodiffusion publique marocain. Les plans ont été officiellement annoncés le 25 mai par le ministre de la Culture Othmane El Firdaous. La SNRT, le radiodiffuseur public officiel du Maroc, a l’intention de prendre le contrôle total de Medi1, ainsi que de toutes les autres chaînes de radiodiffusion publiques du pays.

Le gouvernement marocain a initié ce rachat pour tenter de relancer la popularité de la télévision publique, qui n’a cessé de décliner dans tout le pays. A l’achèvement du plan, la SNRT deviendra le propriétaire majoritaire de 25 chaînes publiques et de deux chaînes auparavant privées : Medi1 TV et Medi1 Radio.

L’objectif final de ce rachat est d’augmenter les revenus publicitaires du gouvernement dans le secteur de la télévision publique. Mais, nombreux sont ceux qui disent que le risque financier est encore immense, d’autant plus que le Maroc « souffre de plusieurs dysfonctionnements » sur son marché publicitaire. Ces problèmes découlent principalement de la monopolisation passée des services de diffusion dans le pays, qui a conduit à un modèle « compartimenté » qui empêche un financement transparent dans l’industrie de la publicité. Ce système rend également le pays encore plus susceptible d’être dominé par de plus grandes institutions telles que Google et Facebook, qui accumulent la majorité du capital publicitaire.

La durabilité à long terme du projet est toujours en question, car le gouvernement doit décider s’il est prêt à payer les coûts d’un système obsolète qui peut, ou non, répondre par une augmentation des revenus, d’autant plus que de plus grandes quantités de personnes continuent d’opter pour des services de streaming.

Maghariba - Marocains
Maghariba – Marocains

Profitez du positionnement avantageux et de la pertinence de l’annuaire professionnel Maghariba auprès des principaux moteurs de recherche et positionnez rapidement votre entreprise en haut des résultats de recherche organiques!